Repli des ventes d'IBM depuis dix-huit mois

le
0
La division ordinateurs du géant américain perd de l'argent et pour la première fois, l'activité de Big Blue décline dans les pays émergents.

Manque de chance pour Ginni Rometty, la directrice générale d'IBM depuis le début de 2012. Depuis qu'elle a pris les commandes de Big Blue, le géant américain accuse un déclin continu de ses ventes. Malgré une hausse de son bénéfice net de 5,7 %, à 4 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros), IBM a publié un chiffre d'affaires de 23,7 milliards (17,4 milliards d'euros) pour le troisième trimestre, en repli de 4 % sur la même période de l'an dernier. Soit des ventes inférieures d'un milliard de dollars aux prévisions des ana­lystes financiers. De ce fait, jeudi après-midi, à la Bourse de New York, le cours de l'action IBM cédait 6 %.

Déclin en Chine

Le plus préoccupant est que, pour la première fois de son histoire, l'activité d'IBM a reculé dans les pays émergents. «La question de la dépendance aux march...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant