Repli des miliciens kurdes vers la rive est de l'Euphrate-Kerry

le
0
    ISTANBUL, 25 août (Reuters) - Les miliciens kurdes des 
Unités de protection du peuple (YPG) ont entamé leur repli vers 
la rive orientale de l'Euphrate, a indiqué le secrétaire d'Etat 
américain John Kerry au ministre turc des Affaires étrangères, 
jeudi. 
    Dans un entretien téléphonique jeudi matin, les deux 
diplomates ont convenu que les combats contre le groupe Etat 
islamique (EI) allaient se poursuivre en Syrie et en Irak, 
précisent des sources au ministère turc des Affaires étrangères. 
    Des rebelles syriens soutenus par des forces spéciales 
turques ainsi que des chars et une couverture aérienne se sont 
rendu maîtres mercredi de la ville de Djarablous, chassant les 
djihadistes de cette localité proche de la frontière turque. 
    Le rôle de la milice YPG demeure un point de discorde entre 
la Turquie, membre de l'Otan, et les Etats-Unis. 
    Les autorités turques veulent contenir toute progression 
supplémentaire des peshmergas dans le nord de la Syrie craignant 
que cette expansion territoriale renforce la position des 
séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) en 
Turquie. 
    Les Etats-Unis soutiennent les miliciens kurdes dans leur 
campagne de lutte contre l'EI. 
     
 
 (Asli Kandemir and Ece Toksabay; Pierre Sérisier pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant