Repas de fête : se faire plaisir sans culpabiliser

le
0
Les festivités n'ont pas débuté que l'on s'inquiète déjà des conséquences des plaisirs de la table. Le professeur Jean-Michel Lecerf, chef du service de nutrition de l'Institut Pasteur de Lille, nous rappelle à un peu de bon sens. » Avant la fête : se préparer

«Les repas de fêtes vont ruiner en une semaine mes efforts de toute une année!»

Certes, les excès répétés sur une courte période, à l'instar des fêtes de fin d'année ou des séjours en pension complète, où l'on rompt avec ses habitudes en mangeant plus que nécessaire, sur une semaine, 10 jours ou plus, ont des répercutions négatives sur notre courbe de poids. Selon une étude américaine*, nous pourrions alors prendre en quelques jours 50 à 80% de notre prise de poids annuelle!

Ce qui s'avère néfaste ici est la répétition. Le corps n'a pas le temps d'autoréguler ses besoins, comme il le fait lorsque l'on modère ses apports le lendemain. Un excès ponctuel, comme un bon rep...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant