Réparer le cœur sans recourir à la chirurgie

le
0
Cette technique révolutionnaire, mise au point par le Pr Cribier, est aujourd'hui pratiquée partout dans le monde.

C'était il y a dix ans, le 16 avril 2002. Le Pr Alain Cribier, cardiologue à l'hôpital Charles-Nicolle, à Rouen, réalisait une première mondiale en posant une valve cardiaque sans ouvrir le thorax. À l'époque, personne n'y croyait: seuls les patients les plus robustes étaient opérés. Les autres étaient condamnés. Dix ans plus tard, l'«implantation transcutanée de bioprothèse aortique» a permis de poser près de 50.000 valves dans le monde.

Le rétrécissement aortique est une maladie redoutable dont la cause n'est pas bien connue. Il s'agit d'un épaississement fibreux et calcifié de la valve aortique, cette fine membrane qui joue le rôle de soupape et qui se situe à la sortie du cœur, entre le ventricule gauche (la pompe cardiaque) et l'aorte, le conduit artériel par où passe le sang éjecté du cœur. Une fois épaissie, cette valve ne peut plus s'ouvrir et entrave alors le passage du sang vers l'aorte.

Ouvrir le thorax au niveau du sternum

Les conséquences

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant