Renzi remet en jeu son mandat à la tête du Parti démocrate

le
0
    ROME, 19 février (Reuters) - L'ancien président du Conseil 
italien Matteo Renzi a sans surprise démissionné dimanche de son 
poste de secrétaire du Parti démocrate (PD), remettant son 
mandat en jeu pour clarifier la ligne de la formation de gauche. 
    Renzi, qui a abandonné la tête du gouvernement après son 
échec au référendum constitutionnel du 4 décembre, est accusé 
par l'aile gauche du Parti démocrate d'avoir "droitisé" le 
parti. 
    Il n'a pas dit quand se tiendrait le futur congrès du parti, 
mais ses alliés suggèrent que le vote interne aura lieu avant 
des élections locales prévues en juin. 
    L'ex-président du Conseil, qui dirige le PD depuis décembre 
2013, avait plaidé lundi dernier en faveur la tenue d'un congrès 
extraordinaire du Parti démocrate. 
    "Je pense qu'il relève du bon sens d'accepter l'idée de la 
tenue d'un Congrès avant des élections nationales", avait-il dit 
lors d'une réunion de la direction du parti.   
    Dimanche, il a reproché à ses détracteurs de faire le jeu du 
Mouvement 5 Etoiles de Beppe Grillo en paralysant le PD. 
    "Le seul mot pire que 'schisme', c'est le mot 'chantage'. Me 
demander de partir n'est pas démocratique", a-t-il dit. 
 
 (Crispian Balmer; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant