Renzi gagne deux élections régionales, abstention exceptionnelle

le
0

ROME, 24 novembre (Reuters) - Le Parti démocrate (PD) du président du Conseil italien Matteo Renzi a remporté les élections régionales qui étaient organisées dimanche en Calabre et en Emilie-Romagne mais le niveau exceptionnel de l'abstention atteste d'un désenchantement croissant de l'électorat. En Emilie-Romagne (centre), bastion traditionnel de la gauche, 40% seulement des électeurs se sont déplacés aux urnes, contre 65% lors du précédent scrutin. Stefano Bonaccini, le candidat du PD, l'a emporté avec 49% des voix. La Ligue du Nord, qui rejette l'euro et prône un durcissement de la politique d'immigration, a pris la deuxième place avec près de 20% des voix contre 13% pour le Mouvement 5 Etoiles, la formation anti-système, et 8% pour Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi. En Calabre (sud), la participation n'a été que de 44% contre près de 60% au précédent scrutin. Le candidat du PD, Mario Oliverio, a obtenu plus de 61% des suffrages exprimés. Forza Italia est en deuxième place avec 24% tandis que le Mouvement 5 Etoiles prend moins de 5%. Sur son fil Twitter, Matteo Renzi s'est félicité de l'issue de ces deux nouveaux scrutins régionaux. "La participation a été mauvaise mais les résultats sont bons. Une victoire nette 2-0. Quatre régions sur quatre prises au centre-droit en neuf mois", commente-t-il en rappelant la victoire de son parti dans les deux autres élections régionales qui se sont déroulées depuis son arrivée au palais Chigi, en février. Mais l'ampleur de l'abstention est un avertissement lancé à Renzi alors que l'Italie ne parvient pas à sortir de la récession. (voir ID:nL6N0T426G ) (James Mackenzie; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant