Renzi demande la confiance du Sénat sur sa réforme scolaire

le , mis à jour à 11:53
0

ROME, 25 juin (Reuters) - Le président italien du Conseil, Matteo Renzi, a demandé jeudi au Sénat un vote de confiance pour faire passer un projet controversé de réforme scolaire et éviter que soient discutés les milliers d'amendements déposés par l'opposition. S'il n'obtient pas cette confiance, ce qui est peu probable, le chef du gouvernement devra démissionner. Sur le papier, il peut compter sur une majorité de 15 voix sur les 315 sièges que compte la chambre haute. Ce projet, baptisé "Buona Scola", est jugé par Matteo Renzi indispensable à l'amélioration du système scolaire, mais il est farouchement combattu par les syndicats des enseignants. Il vise à améliorer la qualité de l'enseignement en favorisant l'avancement au mérite, en accordant davantage de latitude aux directeurs d'établissement pour recruter et gérer la carrière des enseignants. Il prévoit en outre un allégement de la fiscalité des établissements privés. Le vote est prévu à 16h00 GMT. (Roberto Landucci,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant