Rentrée : surveillez et gérez vos comptes

le
0
Fotolia
Fotolia

Avec la rentrée, les frais et relevés de charges en tous genres fleurissent et menacent de creuser votre découvert bancaire. Même si vous avez une autorisation de découvert confortable, pompez dans vos livrets ou négociez un crédit personnel. Vous vous plaignez comme beaucoup d'autres que les livrets ne rapportent plus rien ? Videz-les ! «La faiblesse des taux doit inciter à revisiter ses actifs financiers et ses crédits», dit Benoit Grisoni, directeur chez Boursorama.

(lerevenu.com) - ? DEMANDEZ UN CRÉDIT PERSONNEL PLUTÔT QUE DE CREUSER UN DÉCOUVERT Un crédit vous coûtera toujours moins cher que des agios. La moyenne des taux des découverts ressort à 7,43% contre 5,32% pour les crédits à la consommation (jusqu'à 75.000 euros), selon les derniers chiffres de la Banque de France toutes durées confondues. Mais les écarts sont importants : un découvert à la BNP Paribas vous coûtera au moins 15,90 % d'agio ou 17,8% s'il s'agit d'un découvert non autorisé. Voilà qui se rapproche des taux d'usure des prêts de moins de 3.000 euros, 20,35% pour le troisième trimestre 2014 (Banque de France). Sans oublier tous les frais pris en parallèle, les fameuses commissions d'intervention plafonnées à 8 euros, que les banques ont réussi à faire sortir du TAEG.

? SOLDEZ LES CRÉDITS TROP CHERSFaites jouez la concurrence c'est le moment : les banques et les courtiers rivalisant sur ce thème à commencer par Boursorama qui promeut en ligne des crédits

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant