Rentrée scolaire dans la bande de Gaza

le
1

GAZA, 14 septembre (Reuters) - Un demi-million d'enfants palestiniens ont repris dimanche le chemin de l'école dans la bande de Gaza, marquée par les destructions causées cet été par les bombardements israéliens de l'opération "Bordure protectrice". La rentrée scolaire avait été repoussée de trois semaines en raison des dégâts subis par plus de 250 écoles du territoire et par 90 bâtiments d'éducation gérés par l'UNRWA, l'agence de l'Onu chargée des réfugiés palestiniens. A l'école de filles de Chedjaïa, un quartier de la ville de Gaza où les bombardements ont fait 72 morts, un carton portant le nom d'une des jeunes victimes a été déposé symboliquement sur une chaise vide: "Martyre Ghalia Al Helou, classe de troisième". Selon Zeïad Thabet, numéro deux du ministère gazaoui de l'Education, 26 établissements scolaires de l'enclave ont été totalement détruits lors des 50 jours de bombardements. L'UNRWA a fait savoir que 64.000 réfugiés étaient toujours hébergés dans une vingtaine d'école du territoire. (Nidal al-Mughrabi, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le dimanche 14 sept 2014 à 20:44

    Le. Hamas planquait des roquettes et missiles dans les écoles de l'ONU. C'est officiel. Annoncé par l'ONU.