Rentrée des classes 2014 : 10 % des écoles catholiques appliqueront les nouveaux rythmes

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

La rentrée scolaire 2014-2015 ne ressemblera à aucune autre ! Benoît Hamon restera comme un ministre de l'Éducation nationale qui n'aura aucune rentrée à son palmarès, tandis que Najat Vallaud-Belkacem n'aura eu que cinq jours pour se familiariser avec ses nouvelles fonctions. Son premier dossier épineux portera sur les rythmes scolaires. Seulement 10 % des écoles privées catholiques appliqueront dès la rentrée de mardi la réforme, estime le secrétaire général de l'enseignement catholique Pascal Balmand dans un entretien à paraître lundi dans La Croix."Les écoles catholiques ne sont pas tenues de mettre en oeuvre la réforme des rythmes scolaires. Le contrat d'association avec l'État les oblige seulement à respecter les programmes de l'éducation nationale et le volume horaire global", rappelle-t-il. Mais il n'exclut toutefois pas que certaines écoles mettent en oeuvre ultérieurement ces nouveaux horaires."Il revient à chacun de nos établissements de prendre le temps d'une concertation avec les parents, les professeurs, les élus, la paroisse, etc. afin de décider si oui ou non, et surtout comment, changer de rythmes. Appliquer la réforme n'a de sens que si cela sert un vrai projet", explique-t-il.Un peu plus de 2 millions d'élèves concernés "D'ailleurs, lorsque Nicolas Sarkozy, en 2008, a décidé de supprimer les cours du samedi matin, un certain nombre de nos établissements étaient restés à la semaine des quatre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant