Rente pétrolière réduite au Congo

le
0

(Commodesk) D'après les chiffres officiels présentés par le ministère des Finances, la production pétrolière du Congo connaît une baisse continue d'année en année.

Le brut extrait du sous-sol congolais serait passé de 114 millions de barils en 2010 à 109 millions de barils en 2011, puis à 105 millions de barils cette année. Les recettes publiques en rapport diminuent en conséquence, passant de 2,6 à 2,5 milliards de dollars sur les deux dernières années.

Ces montants équivalant à un prix moyen du baril de 24,76 dollars, le Congo-Brazzaville tire environ le quart de la valeur de marché d'un baril.

Le pétrole est la première ressource du pays, représentant 70% du budget de l'Etat. Mais l'enquête actuellement menée en Suisse sur des soupçons de blanchiment via le négociant Gunvor laisse à penser qu'une partie des revenus pétroliers congolais n'atterrit pas dans les caisses publiques.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant