Renouvellement de la vie politique : ce que veulent les Français

le , mis à jour à 08:55
5
Renouvellement de la vie politique : ce que veulent les Français
Renouvellement de la vie politique : ce que veulent les Français

Changer la politique, mais comment ? Pour notre journal et France Info, l'institut Odoxa a interrogé les Français sur leurs attentes prioritaires pour faire bouger les lignes, renouveler le personnel et, surtout, la manière de faire de la politique, en identifiant et en encourageant les bonnes pratiques, à l'heure où naissent de plus en plus d'initiatives citoyennes.

La priorité des priorités, c'est d'interdire à un élu d'exercer plus de deux fois un même mandat (77 %). Dans le collimateur, ces carrières interminables à la Gaudin, Bayrou, Fabius ou Le Drian, faisant d'eux des professionnels de la politique. Et pourtant ce sont bien les Français qui les réélisent, ou placent Juppé en tête des sondages ! Un brin contradictoires, ils fixent à 62 ans l'âge limite pour se présenter à une élection (66 %). De même, ils ne jugent pas prioritaire l'idée du mandat unique à l'Elysée, proposé par Juppé ou Fillon.

Plus efficace selon eux, l'obligation de démissionner de la fonction publique une fois qu'on est élu, plébiscitée à 76 %. Cela apporterait de l'air frais à une caste trop souvent issue des grands corps de l'administration, assurée de retrouver un poste en cas de défaite.

Plus surprenant, si les Français ont adopté le système des primaires pour désigner le candidat d'un camp, ils n'y voient pas une garantie de renouvellement. A leurs yeux, les partis y restent trop maîtres du jeu. Et si c'était l'existence du régime présidentiel lui-même qu'il fallait remettre en cause ? C'est ce qu'estime la majorité des sondés, 64 % se disant prêts à supprimer un système donnant trop de pouvoir à un homme. Sept Français sur dix jugent carrément que cette élection rend « un peu fou » les candidats qui s'y présentent. « Mais attention, nuance Céline Bracq, directrice d'Odoxa, ce résultat impressionnant est sans doute très lié à l'impopularité de François Hollande, conjuguée au souvenir, majoritairement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 11 mois

    Divisons le nombre d'élus par ....DIX (moyenne européenne), 1 mandat sec pour une même fonction et âge limite de candidature 55 ans.......On supprime cantons, départements, sénat........y en a du boulot......On vire 50% des fonctionnaires.......

  • wanda6 il y a 11 mois

    Il faut que François Asselineau puisse avoir accès aux grands médias, adhérez à l'UPR upr.fr

  • M9035148 il y a 11 mois

    Juppé en retraite, hollande à la gargouille...

  • M9035148 il y a 11 mois

    Baisser le nombre de politiciens par 2

  • frk987 il y a 11 mois

    Bravo tout est dit : 2 mandats maxi, et SURTOUT 62 ans pour se présenter...mais c'est là qu'on se tord de rire en voyant Juppé septante deux ans le favoris des mêmes "légers dans leur tête" !!!!! Déjà 62 + 5 ça fait 67 ans, ce qui me paraît bien vieux pour oser décider de l'avenir. A 67 ans l'avenir est derrière "nous" !!!!!