Rennes saborde Nantes

le
0
Rennes saborde Nantes
Rennes saborde Nantes

Dans un match engagé, Rennes se défait de Nantes à la Beaujoire. Une victoire méritée des Rennais, marquée par les cartons des Nantais. Rennes est 2e de Ligue 1.

Nantes 0 - 2 Rennes

Buts : Ntep (67e) et Sio (89e) pour le Stade rennais

Holi cet après-midi à Nantes. Pour les couleurs, pas pour l'ennui À la 54e, Nantes se retrouve à 10 après que M. Bien a rangé le jaune pour choisir le rouge au moment de sanctionner Adryan. Deux minutes plus tard, l'homme en noir laisse Sightorsson assommer un Canari. Mais il ne le rate pas, quand, à l'orée du dernier quart d'heure, l'Islandais découpe Zeffane. Le FC Nantes est à 9. Et il perd 1-0 car Rennes possède dans ses rangs l'homme que l'on nomme Paul-Georges Ntep. Le lascar a passé son match a martyriser la défense nantaise. Puis il a marqué. Avant d'aller tranquillement s'asseoir sur le podium, ce soir. Les Nantais, eux, restent 10e. À leur place.

Quand Wilfried Bien la joue Mister Cool


C'est un match d'une importance décuplée que lance Nantes : la suprématie dans le derby breton, joué en Pays de la Loire, évidemment ; mais surtout une place sur le podium au soir de la 5e journée. Les joueurs semblent en avoir conscience et envoient du jeu d'entrée sur la pelouse parfaite de la Beaujoire. L'envie de jouer est telle que Léo envoie Dubois et se met au judo sur Ntep à la 5e aux abords de la surface nantaise. Heureusement pour lui, Wilfried Bien est arbitre de foot, il siffle contre Rennes. Alors, 5 minutes plus tard, Paul-Georges veut se venger en définissant la notion de vice sur un coup franc difficilement repoussé par Maxime Dupé. Après 15 minutes de jeu, un PGN électrique met Nantes sous tension. La défense à 5 proposée par Montanier est plus offensive qu'il n'y paraît, et la Brigade Loire plus percutante que ses joueurs. Mais s'il est pauvre en occasions, le jeu reste agréable. Et Ntep toujours prêt à jaillir, notamment lorsqu'il se retrouve lancé par Armand l'ancien. Koffi Djidji est largué, il plaque le Rennais dans la surface : M. Bien garde sa ligne et son sifflet dans la poche. Incompréhensible. Derrière, les Nantais semblent réveillés par le danger tout juste évité et allument quelques pétards. C'est soit hors cadre, soit directement sur Diallo, le remplaçant d'un Costil blessé. Après un dernier frisson du toujours virevoltant Ntep, principale arme offensive rennaise, ça fait 0-0 à la mi-temps. Etonnant pour 2 équipes totalisant 9 buts en 8 matchs.

2 rouges, 2 buts


Pas de changement à la reprise, M.…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant