Rennes s'en sort très (très) bien

le
0
Rennes s'en sort très (très) bien
Rennes s'en sort très (très) bien

Dominés pratiquement toute la rencontre, les Rennais n'auront trouvé leur salut qu'après l'expulsion, litigieuse, de Vincent Enyeama. Une égalisation de Ntep pour répondre au but de Boufal. Et au vu de la rencontre, Rennes peut célébrer ce match nul comme une victoire.

Rennes 1 - 1 Lille
Buts : Ntep (74e) pour Rennes // Boufal (49e) pour le LOSC

Il aurait sans doute préféré découvrir la Ligue dans un autre contexte, mais le sort en a décidé ainsi. Alors qu'il vient de faire son entrée sur la pelouse pour compenser l'expulsion de Vincent Enyeama, le jeune Mike Maignan, vingt piges, n'a pas le temps de se poser de question. À onze mètres de lui, Paul-Georges Ntep s'apprête à botter un penalty. Surement tétanisé, le gardien lillois ne laisse rien transparaitre et se jette même du bon côté, repoussant la tentative de l'attaquant rennais. La plus belle des premières fois, pour lui. Malheureusement, une minute plus tard, Ntep vient se faire pardonner auprès de son public en égalisant, offrant ainsi à son équipe un point inespéré.

Domination lilloise


Rennes a beau coller aux basques du PSG au sommet de la Ligue 1, Lille n'est pas venu servir de sparring-partner ce vendredi soir, sur la pelouse du Rohazon Park. Les hommes d'Hervé Renard ne tardent d'ailleurs pas à le prouver par l'intermédiaire de Sofiane Boufal qui, d'une belle frappe du gauche, oblige Diallo à détourner en corner. Méconnaissables par rapport à leurs dernières sorties, les Rennais sont à la rue et subissent la loi des Nordistes qui intensifient leur domination au fil des minutes. Intenable, Boufal trouve parfaitement Benzia dans la surface mais la frappe de l'ancien Lyonnais est parfaitement bloquée par Diallo. Plutôt solide jusqu'ici, le gardien rennais peut même compter sur la chance comme lorsque sa transversale vient le suppléer sur un magnifique coup franc de Bauthéac. Au bord de la rupture, Rennes parvient à tenir miraculeusement le choc jusqu'à la mi-temps, et c'est à bout de souffle que les Bretons regagnent les vestiaires. Les Lillois, eux, peuvent déjà commencer à regretter les occasions manquées.

Carton rouge et penalty manqué


La pause n'en a aucun cas refroidi les ardeurs lilloises et Boufal, toujours aussi affamé, libère enfin les siens en reprenant parfaitement un centre de Tallo (48e). 1-0, Lille vire en tête de façon plus que logique. Et ce n'est pas terminé, puisqu'un quart d'heure plus tard, c'est encore ce diable de Boufal qui est tout proche de doubler la mise mais sa frappe du gauche vient flirter avec le montant d'un Diallo qui, malgré son plongeon, paraissait battu. Alors que le k-o était tout proche, Lille…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant