Rennes le dauphin, le Gaz' dernier et pas payé

le
0
Rennes le dauphin, le Gaz' dernier et pas payé
Rennes le dauphin, le Gaz' dernier et pas payé

Deux boulettes de Trapp, un doublé d'Alessandrini, un bon match du Gaz', un but de Nolan Roux ; bref, ce week-end, une fois de plus, la Ligue 1 nous a réservé son lot de surprises. Pour notre plus grand plaisir.

L'homme du week-end : Kevin Trapp

Depuis vendredi soir, Kevin Trapp le sait mieux que personne, le pont entre héros et loser peut se traverser à toute allure. Encensé après un début de saison où il n'a encaissé aucun but en quatre matchs, l'Allemand a trébuché vendredi, face à Bordeaux. Une vilaine chute en deux étapes : tout d'abord un manque de réflexe sur le premier but d'Henri Saivet avant de faire preuve de trop de laxisme face à la pression de Khazri sur le deuxième but bordelais. Deux erreurs, deux buts. Le match raté dans toute splendeur. Et déjà, des interrogations qui surgissent : n'a-t-on pas vu l'ancien portier de Francfort trop beau, trop vite ? A-t-il d'ores et déjà grillé un joker ? Non, aux yeux de Laurent Blanc qui assure que cela ne change rien dans la hiérarchie de ses gardiens. Rien de plus logique. Il en faudra plus pour revoir Sirigu titulaire. Sans parler de la Coupe de la Ligue, hein.

La question du week-end : la saison de Rennes, vraiment ?

En s'imposant sur la pelouse de Nantes, dimanche après-midi, Rennes n'a pas seulement remporté un derby précieux aux yeux de ses supporters. Non, Rennes a tout simplement grimpé sur la deuxième marche du podium, à un point du PSG. Qui l'aurait cru, hein ? Après s'être inclinés face à Bastia lors de la première journée, les Rennais ont donc enchaîné quatre victoires consécutives, devenant, presque naturellement, le dauphin de l'ogre parisien. Mais si l'histoire est belle pour l'instant, peut-elle réellement durer ? Face à Nantes, par exemple, le Stade rennais n'a pas réalisé un match de folie, mais a su arracher la victoire, et, on le sait, gagner au panache, sans forcément être brillant, est quelque chose de très important dans une saison. De plus, Rennes présente un effectif complet qui peut, sur la durée, continuer à créer quelques surprises. Surtout si Yoann Gourcuff daigne enfin pointer le bout de son nez. Méfions-nous, les Rennais ont peut-être, enfin, leur mot à dire.

La morale du week-end :…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant