Rennes : la rocade repasse à 90 km/h après son expérimentation à 70 km/h 

le
1
Rennes : la rocade repasse à 90 km/h après son expérimentation à 70 km/h 
Rennes : la rocade repasse à 90 km/h après son expérimentation à 70 km/h 

Il y a un an, Nathalie Apéré, la maire PS de Rennes lançait l’expérimentation de passer de diminuer la vitesse sur la rocade. Les zones de 110 km/h étaient passées de 90 km/h et cellles à 90 km/h à 70 km/h. L'objectif avancé était de réduire la pollution, le bruit, les accidents et fluidifier le trafic... Un an plus tard, l'étude d'impact a montré le flop de cette mesure. A tel point que les pouvoirs publics viennent de faire marche arrière. Depuis ce samedi, les portions de rocade limitées à 70 km/h repassent à 90 km/h. Celles qui étaient à 90 km/h au lieu de 110 ne changent pas. 

 

En effet selon Ouest France, le bilan de l'étude va en partie à l'encontre des espérances. Deux séries de mesures ont été effectuées. L'une durant l'été 2015, avant la mise en place de la réduction de la vitesse, pour servir de valeur de référence. Une deuxième entre juin et septembre 2016 avec les nouvelles vitesses.

 

Les services de l'État ont montré que la qualité de l'air s'était améliorée sur la zone passée de 110 à 90 mais qu'elle s'est légèrement dégradée sur celle passée de 90 à 70. A cette vitesse, beaucoup de voitures se retrouvent en effet avec des moteurs en sur régime ou en sous régime ce qui entraîne une hausse de la pollution. Par ailleurs, contrairement à une idée reçue, la baisse de la vitesse n'entraîne pas forcément une meilleure fluidité du trafic. L'étude a montré de nouvelles zone de congestion et des effets d'accordéon permanent sont apparus.  Du coup, les temps de parcours pour de nombreux automobilistes se sont allongés...  

 

Autre surprise: l'abaissement de la vitesse n'a pas fait baisser l'accidentologie. Sur les sept premiers mois de cette expérience, le nombre des accidents est passé à 33 contre 28 sur la même période l'année précédente. 

 

Evidemment, cette étude a tout de même montré sur les portions qui sont passées de 110 à 90 km/h que la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 2 mois

    Les responsables politiques locaux ne devraient pas être autorisés à bidouiller avec les limitations de vitesse au gré de leur agenda électoraliste. L'intérêt supérieur de la libre-circulation doit primer sur ces octrois d'un autre âge.