Rennes : Gourcuff brise la glace et évoque un milieu du foot " pas facile "

le
0

Yoann Gourcuff a la parole rare. Alors nous avons scruté son interview dans le mensuel " Bretons " de près. Le milieu de terrain rennais y raconte les coulisses de son retour en Bretagne et son rapport difficile au milieu du football. Passionnant, comme souvent avec l'ancien Bordelais.

Quand il s’agit de parler football, Yoann Gourcuff est intarissable. C’est de famille. Quand les diffuseurs l’interpellent à la mi-temps ou à la fin d’un match de Ligue 1, le milieu de terrain rennais peut rester plusieurs minutes à décrypter la rencontre dont il est un acteur. Pourtant, sa parole est rare. Conséquence de plusieurs années de galère à lutter contre un physique fragile et contre les railleries d’un monde du foot dans lequel il ne s’épanouit pas. C’est en substance ce qu’explique Yoann Gourcuff dans une interview accordée au mensuel Bretons.

« Ce qui entoure le foot, je l’apprécie moyennement »

« Le milieu du foot n’est pas facile (…) On ne parle pas tant que ça du foot, mais plutôt des footballeurs, de leur environnement (…) Ce qui entoure le football, je l’apprécie moyennement, voire, pour certains aspects, pas du tout », raconte le Rennais. Malgré tout, celui qui vient d’inscrire un doublé face à Marseille reste passionné par son sport. « Mais jouer au foot, faire de belles actions, déséquilibrer un adversaire, se comprendre avec mes coéquipiers à travers une même idée de ce sport, ça, oui. En dépit des aléas que j’ai connus, ma passion n’est pas érodée », glisse le natif de Ploemeur.

« Mon retour à Rennes, ça s’est fait à la cool »

Dans cet entretien où l’on apprend notamment que l’international français est un adepte de musique bretonne et celtique, mais aussi un passionné de voile, Gourcuff raconte les coulisses de son retour dans son club formateur l’été dernier, après cinq années de galère à l’OL. « Un après-midi, j’ai invité Mikaël Silvestre et l’entraîneur Philippe Montanier chez moi, explique-t-il. Ils sont venus pour me convaincre. Ça s’est fait à la cool. » Depuis, Philippe Montanier a laissé sa place à Rolland Courbis sur le banc des Rouge et Noir. Et Yoann Gourcuff enchaîne enfin les titularisations. Sourire aux lèvres, l’ancien Bordelais semble encore loin de sa forme optimale. Mais le plaisir est revenu. Et c’est bien là l’essentiel pour ce joueur en réel décalage avec le football de 2016. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant