Rennes au pied du podium, Toulouse coulé.

le
0
Rennes au pied du podium, Toulouse coulé.
Rennes au pied du podium, Toulouse coulé.

Dans une soirée de nouveau marquée par l'excellence de Ntep, Lens s'est rappelé au bon souvenir de 1998, Caen et Montpellier ont respecté les statistiques de leurs confrontations et surtout, Lorient a renversé Toulouse en cinq minutes grâce à l'immense Jordan Ayew.Rennes 2–0 Monaco
Abdennour csc (10e) et Toivonen (19e) pour Rennes

Rennes a un fameux coup à jouer en affrontant des Monégasques dont le taux de réussite mercredi en Ligue des Champions a dépassé celui de Ricky Van Wolfwinkel sur toute une saison. En cas de victoire, les Bretons se poseraient ainsi momentanément sous le podium. De son côté largement leader du classement des joueurs frisson de la saison, Paul-George est encore sûr d'y rester pour un bout de temps. D'abord trop fort pour Raggi, il force le frère Abdennour, l'excellent joueur de Toulouse, à planter dans son but, avant de contrôler "à la Nadirov" (remember la main de l'attaquant de Qarabag jeudi contre Sainté) et de servir le viking Toivonen pour le doublé. Monaco essaiera bien d'inquiéter Costil, via Elderson ou encore Fabinho, mais bon la Ligue 1, on dirait qu'on s'en fout, sur le Rocher, donc Ntep valse encore un peu avant de sortir sous les acclamations de la Route de Lorient. Ca y est, Rennes titille les places européennes, les Bretons vont pouvoir commencer à décevoir le reste de la saison pour finir en Intertoto Comment ça ça n'existe plus?

Revivez le show Ntep ici-même

Toulouse 2-3 Lorient
Doumbia (23e) et Pesic (70e) pour Toulouse / Guerreiro (55e), Jeannot (57e) et J.Ayew (59e sp) pour Lorient

Quatre minutes et tout est oublié. Alors que les deux équipes amènaient un certain rythme - on voyait des occasions donc c'était cool – Toulouse avait réussi à prendre l'avance et semblait être à l'abri face à des Lorientais joueurs mais pas fort dangereux. Pour tout dire, même Pesic s'y mettait en tentant une Madjer. Et puis paf : Guerreiro égalise et surtout Ayew sort de sa boîte en claquant une passe décisive et en scorant sur pénalty. Aguilar s'en voudra longtemps d'avoir loupé le break une minute avant le but de Guerreiro. Pesic aura beau ramener le ballon à toute allure au centre du terrain après sa réduction du score, Toulouse s'est fait dépasser par "Lorient Express". Les Merlus se donnent un peu d'air et démontrent une fameuse force mentale contrairement à des Toulousais au bilan tristounet de 3 sur 15.

Lens 2–0 Metz
El Jadeyaoui (65e) et Bourigeaud (79e) pour Lens

Lens-Metz a tenu toute la...














Rennes 2–0 Monaco
Abdennour csc (10e) et Toivonen (19e) pour Rennes

Rennes a un fameux coup à jouer en affrontant des Monégasques dont le taux de réussite mercredi en Ligue des Champions a dépassé celui de Ricky Van Wolfwinkel sur toute une saison. En cas de victoire, les Bretons se poseraient ainsi momentanément sous le podium. De son côté largement leader du classement des joueurs frisson de la saison, Paul-George est encore sûr d'y rester pour un bout de temps. D'abord trop fort pour Raggi, il force le frère Abdennour, l'excellent joueur de Toulouse, à planter dans son but, avant de contrôler "à la Nadirov" (remember la main de l'attaquant de Qarabag jeudi contre Sainté) et de servir le viking Toivonen pour le doublé. Monaco essaiera bien d'inquiéter Costil, via Elderson ou encore Fabinho, mais bon la Ligue 1, on dirait qu'on s'en fout, sur le Rocher, donc Ntep valse encore un peu avant de sortir sous les acclamations de la Route de Lorient. Ca y est, Rennes titille les places européennes, les Bretons vont pouvoir commencer à décevoir le reste de la saison pour finir en Intertoto Comment ça ça n'existe plus?

Revivez le show Ntep ici-même

Toulouse 2-3 Lorient
Doumbia (23e) et Pesic (70e) pour Toulouse / Guerreiro (55e), Jeannot (57e) et J.Ayew (59e sp) pour Lorient

Quatre minutes et tout est oublié. Alors que les deux équipes amènaient un certain rythme - on voyait des occasions donc c'était cool – Toulouse avait réussi à prendre l'avance et semblait être à l'abri face à des Lorientais joueurs mais pas fort dangereux. Pour tout dire, même Pesic s'y mettait en tentant une Madjer. Et puis paf : Guerreiro égalise et surtout Ayew sort de sa boîte en claquant une passe décisive et en scorant sur pénalty. Aguilar s'en voudra longtemps d'avoir loupé le break une minute avant le but de Guerreiro. Pesic aura beau ramener le ballon à toute allure au centre du terrain après sa réduction du score, Toulouse s'est fait dépasser par "Lorient Express". Les Merlus se donnent un peu d'air et démontrent une fameuse force mentale contrairement à des Toulousais au bilan tristounet de 3 sur 15.

Lens 2–0 Metz
El Jadeyaoui (65e) et Bourigeaud (79e) pour Lens

Lens-Metz a tenu toute la...














...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant