Renesas veut réduire ses effectifs de 12% et vendre des sites

le
0
Renesas veut réduire ses effectifs de 12% et vendre des sites
Renesas veut réduire ses effectifs de 12% et vendre des sites

TOKYO (Reuters) - Soumis à la rude concurrence des Coréens et des Taïwanais, Renesas Electronics a annoncé mardi qu'il comptait supprimer 5.000 emplois -représentant 12% de ses effectifs- et de vendre la moitié de ses 19 sites japonais.

Renesas, le cinquième spécialiste mondial des semi-conducteurs, compte économiser 43 milliards de yens (428,3 millions d'euros) annuellement.

Le groupe japonais a publié une perte importante sur le dernier exercice financier et veut s'épargner le sort de son homologue Elpida Memory, qui a déposé son bilan en février, conséquence d'un marché et d'une concurrence âpres.

Cette perte était également imputable aux perturbations dans la chaîne logistique créées par le tsunami du 11 mars 2011 et les inondations en Thaïlande.

Renesas envisage de vendre ou de consolider une dizaine de sites dans le but de se recentrer sur les microcontrôleurs, son produit phare que l'on retrouve notamment dans l'automobile.

En échange de cette restructuration, Renesas bénéficierait de 100 milliards de yens de prêts ou de toute autre forme d'aide financière de la part de ses actionnaires -Hitachi, Mitsubishi Electric et NEC- et de quatre banques.

Des sources ont dit à Reuters que les actionnaires avaient déjà accepté le principe d'une aide de 50 milliards de yens.

L'action Renesas, qui avait touché un plus bas record de 198 yens en mai, a terminé en hausse de 9,8% à 348 yens mardi, dans l'anticipation de l'annonce de la restructuration.

Mari Saito; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant