Renégocier son prêt immobilier grâce à la baisse des taux

le
0

Avec des taux d'intérêt historiquement à leur plus bas, renégocier votre emprunt immobilier est plus que jamais d'actualité. Voici quelques conseils pour tourner la situation à votre avantage en prenant le moins de risques possible.

Bien gérer son budget immobilier
Bien gérer son budget immobilier

Une baisse historique des taux immobiliers

Depuis début 2016, la baisse des taux d’intérêt moyens sur les emprunts immobiliers atteint désormais 0,7%. Cette chute s'ajoute aux taux déjà bas de l’année précédente. Les particuliers peuvent désormais souscrire à des emprunts immobiliers de 1,3% sur 10 ans et de 2,1% sur 25 ans. Si vous disposez d'un apport important ou de revenus sûrs et élevés, vous pouvez même obtenir un taux de crédit de 0,8% sur 10 ans et de 1,45% sur 25 ans. Malheureusement, ces taux bas ne dureront pas éternellement. La majorité de la baisse est déjà dans les cours actuels selon les courtiers et experts du secteur. À moyen terme, les taux remonteront.
C’est donc le moment de renégocier votre prêt auprès de votre banquier. N’oubliez pas de raisonner en gain net. Aux gains obtenus sur la durée grâce à un taux moins élevé, vous devez soustraire :
  • des pénalités de remboursement anticipé, souvent plafonnées à 6 mois ;
  • des frais de dossiers et de garantie à payer pour le nouveau crédit.
Ainsi, se lancer dans un projet de rachat de crédit devient intéressant pour des montants renégociés de plus de 70 000 euros, avec un gain brut sur le taux d'intérêt de l'ordre de 0,7%.

Tout renégocier avec votre banque

Selon sa politique commerciale en cours, votre établissement bancaire peut vous accorder des concessions sur les taux d'intérêt. Dans le cadre de la renégociation de votre prêt immobilier, votre banque actuelle vous demandera sans doute de souscrire des produits d'épargne comme le PEL ou l'assurance-vie, ou d'assurer votre maison ou votre automobile avec ses contrats maison.
Dans le cas où vous n'êtes pas en mesure de négocier pleinement votre nouveau prêt immobilier, il peut être judicieux de faire appel à un courtier. Ce professionnel va solliciter en votre nom toutes les banques de la place et les compagnies d'assurance pour votre assurance-crédit. Il pourra également renégocier pour vous tous les paramètres du crédit immobilier : durée totale, conditions de remboursement, domiciliation des revenus, etc.

Trucs & Astuces

Il peut déjà être intéressant de renégocier certains emprunts récents, souscrits mi-2015 ou début 2016. Entre les 2,7% proposés à l'époque pour un crédit de 20 ans et les 1,7% actuels, vous pouvez économiser 15 000 euros (indemnités de remboursement anticipé incluses). Pour les emprunts immobiliers signés entre 2012 et 2014, les économies à réaliser sont encore plus importantes et se chiffrent en dizaines de milliers d’euros sur la durée du crédit à renégocier.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant