«Rendre 6 milliards d'euros aux Français» : le plan économique d'Arnaud Montebourg

le
4
«Rendre 6 milliards d'euros aux Français» : le plan économique d'Arnaud Montebourg
«Rendre 6 milliards d'euros aux Français» : le plan économique d'Arnaud Montebourg

Il tenait à présenter sa «feuille de route pour le redressement économique de la France». Dans un discours d'une heure, le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg a promis, jeudi, 30 mesures pour «restituer 6 milliards d'euros aux Français», dans le cadre d'un projet de «loi pour la croissance et le pouvoir d'achat» qu'il entend présenter à la rentrée.

Réductions budgétaires : un engagement sur les proportions. Dans le grand auditorium de Bercy, le ministre a également plaidé pour affecter le produit des efforts budgétaires selon une «règle des trois tiers» entre réduction des déficits et baisses d'impôts pour les entreprises et les ménages.

«Un tiers serait affecté à la réduction du déficit public, garantissant notre sérieux budgétaire et la poursuite de l'assainissement des comptes publics», a-t-il détaillé. «Un tiers serait affecté à la baisse des prélèvements obligatoires sur les entreprises (...) Un dernier tiers serait affecté à la baisse de la pression fiscale sur les ménages afin d'améliorer leur pouvoir d'achat», a-t-il ajouté.

«Cette règle des trois tiers est de nature à soutenir la croissance, permettant par un autre chemin le rétablissement de nos comptes publics. Et nous pourrions de la sorte nous remettre à créer de l'emploi et cesser enfin d'en détruire», a-t-il défendu.

Professions réglementées et politique de la Banque centrale européenne dans le collimateur. Parmi les mesures du projet de loi annoncé pour la rentrée, Arnaud Montebourg a précisé qu'il allait s'attaquer aux professions réglementées, comme les huissiers ou les avocats. 

Le ministre de l'Economie et du Redressement productif a par ailleurs renouvelé ses critiques à l'encontre de la Banque centrale européenne (BCE) en appelant celle-ci à lutter plus vigoureusement contre l'euro fort et à racheter de la dette publique. «Dans un contexte où l'inflation est historiquement faible (0,5% juin)», il a jugé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lechypre le jeudi 10 juil 2014 à 19:25

    donc ca fait environ 90€ par personne alors ?on est 4 dans ma famille, merci de me faire un chèque de 360e dès que possible...c'est le début de la richesse^^

  • mickae82 le jeudi 10 juil 2014 à 18:45

    il en donne 40 aux patrons !arrive tout juste à lire les notes écritent par ses conseillers

  • brinon1 le jeudi 10 juil 2014 à 18:40

    non, je te pique 60 et je te rend, peut être, 6.....

  • Georg47 le jeudi 10 juil 2014 à 18:34

    Rendre 6 milliards ??? cela prouve que, d'abord, ils nous les ont piqués !.....