Rencontre sous tension entre Sarkozy et Abbas

le
0
Le président de l'Autorité palestinienne déplore la tiédeur du soutien français.

Derrière les sourires, les arrière-pensées. Reçu vendredi à l'Élysée par Nicolas Sarkozy pendant une heure, Mahmoud Abbas n'a pas manqué, à sa sortie, de remercier son hôte pour ses initiatives en faveur de la relance du processus de paix. Le président palestinien a même souhaité que «la France joue un rôle essentiel et de plus en plus grand» dans ces efforts. Mais le mutisme des porte-parole officiels, à l'issue de la rencontre, a laissé entrevoir que, sur le fond, les choses n'ont guère progressé depuis que la Palestine a demandé son adhésion à l'ONU, le mois dernier.

Entre Paris et l'Autorité palestinienne, quelques ressentiments se sont même installés après le vote, à l'Unesco, le 5 octobre, d'une recommandation visant l'attribution à la Palestine d'un statut de membre au sein de cette agence onusienne en charge de la science et de la culture. Cette recommandation doit maintenant être soumise aux suffrages de la Conférence générale de l'Unesco qui

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant