Rencontre du troisième type

le
0
Rencontre du troisième type
Rencontre du troisième type

Pour la première fois depuis la mise en place du plan Leproux à l'été 2010, la direction du PSG a rencontré deux collectifs représentant les ultras parisiens. L'occasion de lever quelques incompréhensions, nées de plusieurs années d'opposition, et de renouer le dialogue tout en explorant les contours d'un éventuel retour des supporters actifs au Parc des Princes.

Des années qu'ils attendaient un rendez-vous officiel avec la direction du Paris Saint-Germain. Jeudi dernier, le Collectif Ultra Paris (CUP) accompagné de l'Association de défense et d'assistance juridique des intérêts des supporters (ADAJIS) ont rencontré Jean-Claude Blanc et Frédéric Longuepée, respectivement directeur général et directeur général adjoint en charges des affaires commerciales du PSG, pour évoquer le cadre d'un éventuel retour des supporters actifs au Parc des Princes et en déplacement. Il faut dire que les sorties répétées durant l'été de Nasser Al-Khelaïfi, réclamant à haute voix dans les médias comme auprès du ministère de l'Intérieur un retour de l'ambiance au Parc des Princes, ont quelque peu mis la pression sur la direction du PSG.

L'inconnue des pouvoirs publics


Les deux parties avaient manifestement des choses à se dire puisque, la réunion, qui s'est tenue dans les bureaux du club au Parc des Princes, a duré près de deux heures. Si rien n'a encore été acté, les discussions ont permis d'évoquer certains points, saillants pour chacun des deux camps. Aux supporters de témoigner de la persistance d'annulations en cascade de billets opérées par le PSG lors des matchs en déplacement à Monaco ou à Caen ces dernières semaines, empêchant notamment l'accès au parcage visiteur ; au club de rappeler les impératifs de sécurité publique autour des matchs du PSG qui ne manqueraient pas d'escorter un éventuel retour de groupes de supporters au Parc des Princes. "On n'est pas dans une logique d'opposition mais bien de concertation, fait valoir James, porte-parole d'ADAJIS et présent à cette réunion. Officialiser cette rencontre, c'est aussi une manière de crédibiliser notre discours de responsabilité auprès de nos membres". De son côté, le PSG laisse entendre qu'il y a effectivement "une ouverture du club à un dialogue pour voir ce qui est faisable ou pas. L'éventualité d'un retour a été discuté, rien n'a toutefois encore été décidé". Entre le rétablissement de certains droits pour les supporters et l'incontournable question de la sécurité, un sillon semble se…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant