Rencontre avec : Géraldine Gonzalez, scénographe des vitrines de Noël parisiennes de la maison Guerlain

le
0
Géraldine Gonzalez Alice Cailleau
Géraldine Gonzalez Alice Cailleau

(Relaxnews) - Sous les doigts de Géraldine Gonzalez, connue pour ses sculptures oniriques, le papier, les perles ou encore le cristal deviennent de magnifiques objets de décoration très poétiques.

Si elle a principalement dédié son travail à l'illustration publicitaire, à la presse, à l'édition pour la jeunesse ainsi qu'à des expositions personnelles ou collectives au Grand Palais, la Ménagerie de Verre, la Halle Saint-Pierre, le Centre Georges-Pompidou, elle oriente aujourd'hui plus particulièrement ses créations vers le domaine de la maison, le décor de vitrines, les sculptures de pièces uniques.

Relaxnews : Vous signez les vitrines de noël des huit boutiques parisiennes de la maison Guerlain et de celle des Champs-Elysées. Quel en est le thème ?

Géraldine Gonzalez : L'idée est de mettre à l'honneur le flacon mythique Abeille à Noël chez Guerlain. J'ai créé des vitrines sur le thème du rayonnement avec le symbole du coeur et un mouvement circulaire lumineux. Le mouvement des leds est comme un fluide rayonnant autour du flacon.

R. : Comment construisez-vous ces vitrines ?

G. G. : J'aime l'idée d'apporter du rêve et de la poésie dans les vitrines, comme une fenêtre par laquelle on regarde un spectacle offert aux passants. C'est de l'ordre de la magie. Je souhaite les faire décoller de la réalité en travaillant la composition et les matières. Je les transporte vers autre chose.

R. : Quelles sont les contraintes les plus importantes ? Est-ce que vous en avez ?

G. G. : Les contraintes sont souvent les volumes des vitrines, autrement j'aime avoir carte blanche.

R : Combien de temps cela vous prend ?

G. G. : J'ai commencé à travailler sur ce projet en juin. Cela commence par un dessin, puis une maquette en volume qui représente la vitrine en petit. Il est difficile d'expliquer le processus de création. Cela nous habite. Cela fait partie de nous. Pendant la période de recherche et de questionnement, je suis dans l'incertitude. Il y a des périodes de doute, de plaisir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant