Rencontre avec Fidel Castro : 6 Français sur 10 donnent raison à Hollande

le
1

L'entrevue, qualifiée par certains d’historique, a suscité immédiatement la polémique. Lundi dernier, en fin de journée, François Hollande révélait avoir rencontré Fidel Castro, le Lider Maximo cubain, privilège rare pour un chef d’Etat occidental. L’entrevue à huis clos avait duré environ cinquante minutes.

« J’avais devant moi un homme qui a fait l’histoire. Il y a forcément débat sur ce qui a pu être sa place, ses responsabilités, mais venant à Cuba je voulais rencontrer Fidel Castro », avait alors expliqué le chef de l’Etat. Une position qui a provoqué la colère de la droite, l’UMP n’hésitant pas à parler de « faute morale » et de « complaisance » à l’égard du régime cubain et surtout de l’ancien dictateur. Nombre de ses dirigeants ont également exprimé leur trouble.

Une large majorité des Français approuvent, eux, la rencontre avec Fidel Castro. Le sondage réalisé par Odoxa (1) pour notre journal et i>télé - « CQFD » montre que cette polémique ne reflète pas la position des Français qui approuvent de manière assez nette le président de la République. En effet, 6 Français sur 10 estiment que François Hollande a eu raison de rencontrer Fidel Castro. Les Français sont 58 % à estimer « qu’il a eu raison au moment où Cuba s’ouvre au monde » car « il est important de montrer que la France joue un rôle international » et 39 % à considérer « qu’il a eu tort » car « un président français ne doit pas s’afficher avec un dictateur ».

Le précédent Khadafi

A gauche, les avis sont quasi unanimes (81 % donnent raison au président), tandis que les sympathisants de droite, eux-mêmes, ne sont pas vent debout. Qu’ils se sentent proches de l’UMP, de l’UDI ou du FN, ils se montrent partagés : en moyenne, ils sont 47 % à approuver le président contre 50 % qui le désapprouvent.

« Ce n’est pas la première fois que les Français se montrent ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3866838 le samedi 16 mai 2015 à 11:15

    Le négationnisme de gauche est populaire.