Renault vise 500.000 ventes en Chine

le
0
Renault et le constructeur chinois Dongfeng ont signé lundi le contrat qui officialise la création de leur coentreprise.

Cette fois, c'est fait. Renault et le constructeur chinois Dongfeng ont signé lundi le contrat qui officialise la création de leur coentreprise. Elle permettra au groupe français de construire une usine d'assemblage à Wuhan. «Si vous ne produisez pas en Chine, vous n'avez aucune chance de dépasser le demi-point de part de marché, a reconnu Carlos Ghosn, le PDG de Renault. Nous en avons fait l'expérience.»

Cette première usine aura une capacité de production de 150.000 véhicules par an, ce qui représentera 1% de part de marché. À moyen terme, Renault vise des ventes «de l'ordre de 500.000 unités», a indiqué Gilles Normand, directeur des opérations pour la région Asie-Pacifique. Ce niveau de ventes correspondrait à sa part de marché mondiale, soit 3%.

En parallèle de l'usine d'assemblage, la coentreprise investira entre 150 et 200 ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant