RENAULT va réfléchir à la structure de rémunération du PDG pour 2016

le
0

(AOF) - Patrick Thomas, administrateur indépendant, président du comité des rémunérations du groupe Renault a indiqué que le comité avait entendu les actionnaires. Il a été immédiatement chargé d'examiner et de proposer au conseil d'administration des évolutions utiles de la structure de rémunération pour l'année 2016 et les suivantes.

Patrick Thomas a précisé que dans le processus de confirmation, après assemblée générale, de la rémunération du PDG de Renault au titre de l'année 2015, le comité des rémunérations comme le conseil d'administration avaient respecté et appliqué les dispositions du Code AFEP-MEDEF qui est particulièrement précis sur la procédure à suivre :" Lorsque l'assemblée générale ordinaire émet un avis négatif, le conseil, sur avis du comité des rémunérations, délibère sur ce sujet lors d'une prochaine séance et publie immédiatement sur le site internet de la société un communiqué mentionnant les suites qu'il entend donner aux attentes exprimées par les actionnaires lors de l'assemblée générale ".

Hier, la pression est montée sur Carlos Ghosn. Lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, Emmanuel Macron a estimé que le passage en force du conseil d'administration du constructeur automobile concernant la rémunération de son PDG constituait un dysfonctionnement en matière de gouvernance. Alors que l'assemblée générale de Renault avait voté à 54% contre la rémunération de 7,2 millions d'euros de Carlos Ghosn pour 2015, le conseil d'administration l'a confirmée, provoquant ainsi la controverse.

Le ministre de l'Economie a demandé à Carlos Ghosn et à son conseil d'administration que les conséquences de ce vote soient prises en compte dans la rémunération 2016. Faute de quoi, l'Etat, premier actionnaire de Renault avec 19,74% du capital, serait contraint de légiférer.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant