Renault va fabriquer en Argentine la Logan et la Sandero

le
2

PARIS, 11 mars (Reuters) - Renault RENA.PA a annoncé mercredi un investissement de 100 millions de dollars (environ 94 millions d'euros) dans son usine argentine pour y produire deux nouvelles voitures, la Logan et la Sandero. La berline et la citadine, commercialisées en Europe sous la marque low cost Dacia, seront assemblées sur le site de Santa Isabel, à Cordoba, à compter de la mi-2016. Les immatriculations de Renault en Argentine ont chuté de 39,8% l'an dernier, tandis que sa part de marché a reculé de 2,5 points à 12,9%, reflet d'un contexte financier local difficile et d'une limitation des importations pour réduire l'exposition du groupe au peso. En Amérique latine, les dernières générations de Logan et Sandero n'étaient jusqu'à présent produites qu'au Brésil, tandis que l'essentiel de la production du site de Santa Isabel était représentée jusqu'ici par l'ancienne Clio 2. L'usine argentine du groupe a produit l'an dernier près de 81.000 véhicules, pour un effectif d'environ 1.800 personnes. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2941863 le mercredi 11 mar 2015 à 16:47

    C'est beau de créer des emplois... à l'étranger! pendant que les chomeurs français s'inquiètent de leur avenir. Voilà comment une entreprise française, mine de rien, défiscalise à fond... chut, çà fâche

  • M4369955 le mercredi 11 mar 2015 à 13:05

    Ce qui est sur c'est que les argentins eux ont compris : pour créer de l'emploi sur leur sol ils limitent les importations" en clair ils mettent des barrières douanières qui incitent les entreprises qui souhaitent vendre aux argentins à produire en argentine .... c'est ça qui est important par la nationalité de l'entreprise (s'il y en a encore une !).