Renault : un bénéfice en nette hausse mais un revers en Russie

le
0
Le siège de Renault. (© B. Guay / AFP)
Le siège de Renault. (© B. Guay / AFP)

Renault a accéléré de belle façon en 2015. Son chiffre d'affaires a grimpé de 10,4%, pour atteindre 45,3 milliards d'euros. Mieux, l'année dernière, le constructeur a atteint l'un de ses objectifs du plan stratégique à l'horizon 2017: une marge opérationnelle du groupe de 5%. Elle a précisément atteint 5,1%, contre 3,9% en 2014. Le résultat net a gagné… 48,1%, à 2,96 milliards.

Le français a bénéficié dans ses comptes d'une contribution de 1,97 milliard d'euros de son allié Nissan, dont il détient 43,4%. En revanche, il a dû gérer les graves difficultés du russe Avtovaz (Lada) qu'il contrôle avec Nissan et l'entreprise russe Rostec. Cette filiale lui a coûté 620 millions d'euros, somme représente l'addition de la quote-part de la perte d'Avtovaz, soit 395 millions d'euros, et une dépréciation de 225 millions d'euros de la valeur d'investissement de Renault chez le constructeur russe.

Renault a souligné qu'en Russie, visée par des sanctions internationales pour son intervention en Ukraine et touchée de plein fouet par la chute des prix du pétrole, le marché automobile avait subi une baisse de 35% en 2015, tandis que le cours moyen du rouble était en repli de 33% et que les taux d'intérêt étaient en hausse.

La firme française a indiqué être «en discussion avec les autres actionnaires de la holding» contrôlant Avtovaz, premier constructeur russe et numéro un des

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant