Renault transfère son futur haut de gamme à Douai 

le
0
A partir de 2013, un nouveau fourgon, successeur du Trafic sera fabriqué non plus à Sandouville, mais à Douai, dans le Nord. Renault espère atteindre 100.000 unités produites par an d'ici 2014.

La réorganisation des sites industriels de Renault en Europe était une nécessité. Beaucoup de rumeurs couraient sur le sujet. Renault vient de confirmer la plupart d'entre elles. La décision la plus radicale concerne le site de Sandouville. Le berceau des modèles haut de gamme de la marque va perdre ce privilège. En échange, un nouveau fourgon, successeur du Trafic, y sera assemblé à partir de 2013. «L'objectif est d'atteindre 100.000 unités produites par an d'ici à 2014, ce qui sera proche d'un taux d'utilisation optimal», précise Gérard Leclercq, directeur des fabrications et de la supply chain.

Cet objectif sera toutefois difficile à atteindre avec le seul utilitaire Renault. Depuis plusieurs mois, le groupe négocie pour que des partenaires s'y installent aussi. Les candidats les plus logiques sont Opel et Nissan, qui produisent déjà leurs utilitaires avec Renault. Pour les convaincre, il fallait toutefois restaurer la rentabilité de Sandouville. Cela passe par

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant