Renault toujours confiant sur son implantation en Chine

le
0
Le constructeur français tarde à obtenir l'aval des autorités chinoises pour la construction de sa première usine en Chine. Il reste toutefois optimiste, et vise toujours un démarrage de la produciton en 2016.

Depuis plusieurs mois, Renault travaille sur l'implantation de sa première usine en Chine. Attendue pour fin juin, l'approbation des autorités chinoises n'a toujours pas été obtenue. «Cette approbation prend effectivement plus de temps que prévu, reconnaît Gilles Normand, directeur des opérations de Renault pour la région Asie-Pacifique. Nous sommes néanmoins toujours confiants, comme notre partenaire chinois Dongfeng». La société chinoise, l'un des quatre grands de la voiture en Chine, détiendra la moitié de l'usine. Renault fait un point hebdomadaire avec Dongfeng, qui table toujours sur une autorisation avant la fin de cette année.

«Dans cette hypothèse, nous pourrons commercialiser nos premiers véhicules en 2016, puisqu'il faut environ deux ans...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant