Renault songe à élargir sa gamme low-cost

le
0
Le groupe étudie le lancement d'une petite citadine à bas coût qui pourrait être vendue autour de 5 000 euros.

«Mon travail consiste à faire en sorte que dans trois ou quatre ans nous ayons toujours la même avance», explique Arnaud Deboeuf, le directeur de la gamme low-cost de Renault vendue sous la marque Dacia en Europe et sous badge Renault à l'international. Huit ans après la naissance de la Logan, «la success story accélère encore», se félicitait Carlos Tavares, le patron opérationnel du groupe, en dévoilant au Mondial de l'automobile les deuxièmes générations de cette berline et du Sandero.

La gamme compte sept véhicules, dont le monospace Lodgy et l'utilitaire Dokker, lancés cette année. Elle va encore s'agrandir, même si le groupe prévient qu'elle ne dépassera pas dix véhicules. «Nous étudions le lancement d'une petite voiture», de la taille de la Twingo, confie au Figaro Arnaud Deboeuf. «Si c'est économiquement faisable, nous le ferons.» Le véhicule doit réunir trois conditions: «réaliser des volumes» importants, avoir une dimension «internationale» e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant