Renault se dessine un avenir plus charnel 

le
0
Le changement de cap au design et la soudaine liberté accordée aux équipes font éclore une ribambelle de projets tous plus séduisants. Contact avec ces Renault du futur.

C'est un circuit caché au plus profond d'une forêt de l'Oise. Les constructeurs y ont leurs discrètes habitudes, loin des observateurs importuns. Jusque-là, les rares prototypes qui s'exhibaient pour quelques plumitifs sélectionnés venaient plutôt de chez Citroën ou Peugeot. Est-ce un signe d'ouverture? Pour la première fois, Renault a décidé de sacrifier à un exercice de communication dont il n'est guère familier. Sur le tarmac de Mortefontaine s'alignent, pour Le Figaro, trois prototypes vus sur la moquette des salons et descendus pour la première fois dans l'arène, celle qui autorise vraiment à les juger. Leur rapprochement permet de comprendre la stratégie qui s'est mise en place depuis le départ de Patrick Le Quément, le directeur du style.

Managé par une jeune pousse prometteuse débauchée chez Mazda, le design Renault apparaît d'un coup moins baroque ou Bauhaus selon le cas pour s'inscrire vraiment dans son époque. L'auteur de cette mue, le Batave Laurens

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant