Renault prudent sur les voitures électriques

le
1
Les premières commandes de véhicules électriques du groupe seraient en dessous des objectifs.

Tout un symbole. Renault a inauguré, mardi, sa piste d'essai pour véhicules électriques à Boulogne-Billancourt, berceau de l'entreprise, sur l'île Seguin, là où s'étendait par le passé la plus grande usine du groupe. Cette piste, ouverte au public, aura vocation à «faire découvrir et tester le véhicule électrique», afin de «convaincre que cette technologie est crédible, tout comme l'ambition de Renault» sur ce créneau, a déclaré Jérôme Stoll, le directeur commercial du groupe. Pour l'heure, seuls 43% des Français intéressés par cette technologie (soit 23% du total) se disent prêts à acheter un véhicule électrique, selon l'observatoire Cetelem de l'automobile.

Renault a déjà lancé deux modèles - Kangoo et Fluence - sur les quatre que comptera sa gamme électrique. La commercialisation du quadricycle Twizy est prévue pour l'année prochaine, de même que celle de la ZOE, qui devrait représenter l'essentiel des volumes. Le contexte économique ne sera to

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1961G le mercredi 21 déc 2011 à 09:08

    demain on manquera d'électricité ,cette énergie n'est pas garantie dans le pays.de plus l'état devra taxer l'électricité à 60% tôt ou tard pour conpenser le manque à gagner à la pompe.il y'a urgence à installer de nouvelle centrale nucléaire ,mais HOLLANDE fera le contraire en 2012.donc l'achat d'une voiture électrique est risqué.se chauffer , s'éclairer , se déplacer , en 2012 il faudra choisir.