Renault porté par les volumes au troisième trimestre

le
1
Laurens Van Den Acker, directeur du style de Renault, fier de présenter les Kwid Climber et Kwid Racer au salon de New Dehli. (© O. Martin-Gambier)
Laurens Van Den Acker, directeur du style de Renault, fier de présenter les Kwid Climber et Kwid Racer au salon de New Dehli. (© O. Martin-Gambier)

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires du constructeur automobile a accéléré de 13% à taux de change constants, à 10,55 milliards d’euros. Dans l’automobile (95% des ventes), la croissance a atteint 13,5%, portée par un fort effet volumes (+10,7% avec des immatriculations en hausse de 16%).

Renault a ainsi profité de ses récents lancements et du succès de sa gamme en Europe, où les ventes unitaires ont augmenté de 11,3% (+5,3% pour le marché), et dans les zones Afrique-Moyen-Orient-Inde (+85% grâce au Kwid, contre +8,2%) et en Asie-Pacifique (+25,6% grâce à la Samsung SM6, contre +11,5%). L’effet prix (+4,6%) a, par ailleurs, plus que compensé l’effet devises (-3,8%).

Une marge opérationnelle attendue à 6,1%

Cette solide dynamique de croissance permet aux dirigeants de continuer à viser, pour 2016, une progression du chiffre d’affaires et du résultat opérationnel. Les analystes prévoient que ce dernier indicateur égale 3,07 milliards d’euros, ce qui ferait ressortir une marge opérationnelle de 6,1%.

Mais ce taux de rentabilité, qui devrait correspondre à un pic dans le cycle actuel, pourrait aussi être à risque, étant donné la hausse prévue des frais de R&D avec un faible taux de capitalisation. C’est pourquoi nous restons à l’écart malgré la hausse du jour (+2%).

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.