Renault : perquisitions de la répression des fraudes, le titre plonge en Bourse

le , mis à jour à 18:20
11
Renault : perquisitions de la répression des fraudes, le titre plonge en Bourse
Renault : perquisitions de la répression des fraudes, le titre plonge en Bourse

La CGT s'interroge sur une possible enquête sur une fraude aux émissions polluantes, semblable à celle de Volkswagen. Les services de la répression des fraudes ont «perquisitionné» la semaine dernière plusieurs sites Renault en IIe-de-France, ont prévenu ce jeudi des syndicats. Une information confirmée par le constructeur automobile français dans un communiqué. 

A 12H56, le titre Renault perdait 18,16%, à 70,92 euros, entraînant dans sa chute Peugeot qui perdait 8,47% à 13,50 euros. Les deux valeurs remontaient vers 15 heures respectivement à 9,67% et 4,07%.

«Tout le monde est surpris»

«Des agents de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) sont intervenus sur différents sites Renault jeudi dernier», affirmait ce jeudi dans un tract le syndicat CGT Renault du site de Lardy, en Essonne. Cela concerne les secteurs «homologation et mise au point des contrôles moteur». Ce qui laisse «fortement penser» que ces «perquisitions» sont «liées aux conséquences de l'affaire des 'moteurs truqués' de Volkswagen», écrit le syndicat. «Ils ont récupéré les PC de plusieurs directeurs», précise la CGT.

Le tract de la CGT #Renault de Lardy informant des perquisitions de la #DGCCRF sur le site de Lardy. pic.twitter.com/ylLKIad3KD— François Geffrier (@FrancoisGeff)— Janvier 2016

Les sites visés ont été selon la CGT : le site du Plessis-Robinson, le centre d'ingénierie de Lardy, le technocentre de Guyancourt (Yvelines), et le siège à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). De son côté, Renault ne confirme que pour ces trois derniers sites.

Pour sa part, la CFDT a été informée par des militants de perquisitions de la DGCCRF à Lardy et Guyancourt. «Nous avons questionné hier (mercredi) la direction mais n'avons pas eu de réponse. Tout le monde est surpris», a déclaré Franck Daoût, délégué syndical central CFDT.

L'Etat a perdu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4314275 il y a 11 mois

    frk987 - propos stupides, ne mélangez pas la vie économique et la politique.

  • frk987 il y a 11 mois

    En résumé les socialos seront aux anges de voir Renault faire faillite grâce à cette manipulation plus que douteuse, personne ne demandait rien que je sache.

  • M4314275 il y a 11 mois

    Dénigrez, dénigrez, il en restera toujours quelque chose.

  • axiome01 il y a 11 mois

    quoi qu'il en soit, après la révélation du trucage par VW, il était plus qu'étonnant de ne pas voir les autres constructeurs crier au scandale car pour eux, la fraude de VW a été de nature à leur faire perdre des parts de marché. de toute évidence, il semble que ceux qui ne crient pas au loup ne sont pas des brebis ...

  • DADA40 il y a 11 mois

    Suite. Les citadins qui utilisent leurs voitures à tout va sont vraiment les pauvres otages des pseudo techniciens dits écologistes, merci madame Royale : je mets bien un e à la fin car mme Royale a été "raccourcie" sous la révolution.

  • khmane08 il y a 11 mois

    l'AMF ? :)))tres juste jmlhomme ce n'est plus de la bourse c'est de la b.ouze

  • DADA40 il y a 11 mois

    Merci les allemands. Les fortes teneurs en NOx sont dues au pot catalytique qu'ils ont réussi à imposer face au moteur "pauvre" développé par les français. En fait les anciens pots n'étaient pas si mauvais car combien de gens savent qu'un pot catalytique est ultra polluant pendant le premier 1/4 h le temps qu'il chauffe.

  • jmlhomme il y a 11 mois

    On sait comment maintenant un groupe industriel peut perdre 15 % en une journée... Les traders haute fréquence ont du se régaler..... 10 % net en une journée ca c'est de la finance de long terme (actions) .... Et si l'AMF créé une interdiction de revendre des titres achetés en moins d'une semaine ou d'un mois... Fini les trades haute fréquence... Fini les bétises ( un groupe du CAC 40 ne peut pas perdre de la valeur en une semaine sinon l'action n'est pas à son bon prix.) Evident NON?

  • pvza il y a 11 mois

    La CGT / CFDT ont fusionné = nouvelle appellation : LDP

  • M4314275 il y a 11 mois

    Belle manipulation de cours de bourse.