Renault-Nissan vise 5,5 milliards d'euros de synergies en 2018

le
1
RENAULT-NISSAN VEUT ACCROÎTRE SES SYNERGIES D'ICI 2018
RENAULT-NISSAN VEUT ACCROÎTRE SES SYNERGIES D'ICI 2018

PARIS (Reuters) - L'alliance Renault-Nissan compte porter à 5,5 milliards d'euros ses synergies annuelles en 2018 en continuant de renforcer la convergence entre les deux groupes et en l'étendant au contrôle qualité et coûts.

Les deux constructeurs avaient déjà accéléré leur convergence en 2014 en créant quatre grandes fonctions communes, ingénierie, fabrication, achats et ressources humaines.

L'alliance a annoncé vendredi qu'elle prévoyait aussi de rapprocher partiellement les activités qualité des deux groupes, ainsi que le contrôle des coûts, qui dépend de la division finances, et qu'elle étudiait des opportunités similaires dans les ventes, le marketing, les services connectés, le planning produit et l'après-vente.

Les synergies entre Renault et Nissan, qui permettent de mesurer l'avancement du rapprochement entre les deux groupes, ont fortement augmenté en 2014 pour atteindre 3,8 milliards d'euros, contre 2,9 milliards en 2013, avec notamment l'arrivée de plateformes de véhicules communes et la multiplication des productions croisées.

"Le secteur automobile évolue rapidement, réclamant de Renault et de Nissan qu'ils utilisent l'alliance comme un outil économique pragmatique", a déclaré le PDG Carlos Ghosn, cité dans un communiqué publié à l'occasion d'une convention de deux jours des cadres de l'alliance.

"Le chemin devant nous est: plus de convergence, travailler ensemble de manière plus étroite."

Les synergies, qui proviennent encore pour l'essentiel des achats, de la conception et de la fabrication des véhicules, devraient avoir dépassé quatre milliards d'euros en 2015, a ajouté Renault-Nissan.

Pour 2016, elles ont déjà été estimées à cinq milliards d'euros par Carlos Ghosn.

(Gilles Guillaume, édité par Pascale Denis)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga il y a 9 mois

    quel doux euphemisme que synergie pour ne pas dire licenciements........