Renault: Nissan va prendre 34% de Mitsubishi Motors.

le
0

(CercleFinance.com) - La rumeur est maintenant confirmée : le constructeur automobile nippon Nissan Motor, dont Renault est le premier actionnaire, a signé un protocole portant sur l'acquisition prochaine de 34% du capital de son compatriote Mitsubishi Motors, moyennant 237 milliards de yens (un peu moins de deux milliards d'euros). Rappelons que la valeur boursière de Mitsubishi Motors a chuté de 44% sur un an un après la reconnaissance de fraudes sur les tests d'émission de ses véhicules.

Pour mémoire, Renault détient 43,4% du capital de Nissan, qui en retour possède 15% de celui du constructeur français - et bientôt plus du tiers de celui de Mitsubishi. “L'Alliance” entre Renault et Nissan va donc s'étendre à Mitsubishi Motors.

Nissan et Mitsubishi Motors ont bien évidemment noué une “alliance stratégique de grande échelle” qui étendra le partenariat industriel pré-existant (depuis cinq ans) entre les deux groupes. Domaines concernés : les achats, des plateformes communes pour certains modèles de véhicules, des usines partagées et des échanges technologiques.

Carlos Ghosn, PDG de Renault et de Nissan, qualifie l'opération 'd'avancée majeure' et évoque des 'synergies de taille', tout en précisant que la marque Mitsubishi sera maintenue. 'Nous soutiendrons Mitsubishi qui actuellement fait face à des difficultés et l'acceuillons en tant que nouveau membre de notre Alliance (Renault-Nissan, ndlr) élargie', a-t-il ajouté.

Le PDG de Mitsubishi Motors, Osamu Masuko, souligne que les deux groupes se connaissent déjà via des “partenariats réussis”. Il estime que l'accord créera de la valeur à long terme pour ses ceux membres.

Dans le détail, Nissan va acquérir 506,6 millions d'actions nouvelles Mitsubishi Motors qui seront émises au prix unitaire de 468,52 yens. A titre de comparaison, la Bourse de Tokyo, le titre s'est dernièrement échangé à 575 yens. A l'issue de l'opération, Nissan sera le premier actionnaire de son compatriote.

Les deux partenaires tablent sur le fait que les autres grands actionnaires de Mitsubishi Motors, Mitsubishi Heavy Industries, Mitsubishi Corporation et The Bank of Tokyo - Mitsubishi UFJ, conserveront des participations “significatives” et soutiendront l'alliance.

L'accord définitif devrait être signé, sous les réserves d'usage, d'ici la fin du mois de mai.

Enfin, la présidence du conseil d'administration de Mitsubishi Motors reviendra sous peu à un membre de Nissan (non nommé pour l'instant), qui récupérera aussi des sièges au conseil à concurrence de sa participation.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant