Renault-Nissan et Daimler vont investir ensemble au Mexique

le
6
RENAULT-NISSAN ET DAIMLER VONT INVESTIR ENSEMBLE 1 MILLIARD D?EUROS AU MEXIQUE
RENAULT-NISSAN ET DAIMLER VONT INVESTIR ENSEMBLE 1 MILLIARD D?EUROS AU MEXIQUE

PARIS (Reuters) - Renault-Nissan et Daimler ont annoncé vendredi leur intention d'investir ensemble un milliard d'euros environ pour développer, et produire dans une nouvelle usine au Mexique, la future génération de petites voitures compactes Mercedes et Infiniti.

Dans un communiqué commun, les deux groupes ont précisé que cet investissement serait partagé à parité. Une nouvelle usine, d'une capacité annuelle de 300.000 véhicules, verra le jour sur le site de production Nissan d'Aguascalientes, au Mexique. Le site devrait commencer à produire des voitures Infiniti, la marque haut de gamme de Nissan, à compter de 2017, suivie par des voitures Mercedes en 2018.

"Le développement conjoint de véhicules compact premium à Aguascalientes et la production commune représentent l'un des plus importants projets entre l'alliance Renault-Nissan et Daimler", a déclaré Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan, cité dans le communiqué. "Il montre aussi que notre collaboration, forgée en Europe, est devenue d'envergure globale."

Le projet représentera 5.700 créations de postes d'ici 2021, lorsque le site atteindra sa pleine capacité.

Renault-Nissan et Daimler sont partenaires depuis 2010, et détiennent chacun 3,10% du capital de l'autre. Dans le cadre de ce partenariat, Renault fournit déjà des petits moteurs à Daimler, produit en France une camionnette pour Mercedes sur la base du Kangoo et a développé avec Daimler l'architecture de la nouvelle Twingo et de la prochaine Smart quatre places.

(Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Heliat le vendredi 27 juin 2014 à 19:27

    C'est normal pour Renault de ne pas produire en France. Les mexicains n'ont aucun intérêt à acheter des véhicules produits ailleurs. Ensuite, les usines françaises inefficaces made by CGT c'est pas très intéressant. Bien sur, c'est sans parler des taxes à l'importation de véhicules (160% au Brésil par exemple), de toute façon c'est une usine Nissan-Daimler, donc même le développement ne sera pas fait en France. Logique, on a pas envie de subventionner la CGT non plus.

  • franc33 le vendredi 27 juin 2014 à 18:51

    NORMALE RENAULT C'EST LE TOP EN FIABILITE

  • zzzle le vendredi 27 juin 2014 à 17:32

    Alors pourquoi on retrouve en France des voitures faites partout dans le monde? Les retombées c'est du pipeau ===> voir le chômage et nos dettes....

  • jean.coq le vendredi 27 juin 2014 à 17:09

    zzzle - certes ça serait chouette de créer des emplois en Europe, mais si tu veux vendre au Mexique (entre autres) il faut aussi produire une certaine quantité sur place. Regarde VW au Brésil. IUl y anra indirectement des retombées en Europe.

  • ssc38 le vendredi 27 juin 2014 à 16:30

    puff

  • zzzle le vendredi 27 juin 2014 à 16:27

    le milliard vient d'où? pourquoi les emplois ne sont pas créés en France , il y a des usines et pourquoi Renault y supprime des postes?