Renault mise sur l'international

le
0
Après une progression de ses ventes de 3,6% en 2011, le groupe vise cette année une hausse de 3 à 4%.

C'est à ne rien y comprendre. Malgré une gamme vieillissante en Europe, le groupe Renault s'en est mieux sorti l'an dernier que PSA, qui multiplie les lancements de modèles attractifs. Les ventes mondiales du constructeur de Boulogne-Billancourt ont augmenté de 3,6%, atteignant 2,72 millions de voitures, un nouveau record, alors que celles de Peugeot Citroën ont reculé de 1,5%. Renault croît toutefois moins vite que le marché mondial (+5,3%).

«La progression à l'international a fait plus que compenser la baisse des ventes en Europe», a résumé Jérôme Stoll, le directeur commercial, ce que n'a pas réussi à réaliser PSA. Les volumes hors d'Europe ont bondi de 19,2% grâce surtout à la gamme low-cost, bien adaptée à la demande des pays émergents.

La croissance de Renault a été très dynamique au Brésil (21%), devenu son deuxième marché derrière la France avec 194.000 voitures écoulées, et en Russie (+60%), à présent son quatrième débouché. La Turquie, l'Ar

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant