Renault : le nouvel effet Nissan

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - L'action Renault gagne 4%, en séance, et porte à 25% son avance depuis le début janvier. C'est l'annonce d'un changement important de la politique monétaire de la Banque du Japon qui paraît à l'origine de ce courant d'achat. Renault est, en effet, allié au constructeur nippon Nissan, en détenant 43,3% de son capital. Le nouveau gouverneur, Haruhiko Kuroda, vient, en effet de détailler la refonte des interventions de l'institut d'émission qu'il dirige, ce qui a provoqué immédiatement un recul du yen de 2,5% par rapport au dollar et de 2% contre euro.

L'objectif ne sera plus de piloter le taux directeur, déjà très bas, proche de zéro, de la banque centrale, mais bien d'organiser une forte expansion de la masse monétaire. L'objectif consiste à sortir l'économie nippone de la déflation en donnant aux banques les moyens de prêter aux entreprises et aux ménages. La Banque du Japon, sur le modèle de ce que fait la Réserve fédérale aux Etats-Unis, va racheter, sur le marché, des emprunts d'Etat nippons et d'autres titres plus risqués, tels que obligations foncières ou les fonds indiciels cotés.

Nissan, donc son premier actionnaire, Renault, devrait tirer le meilleur parti de cette nouvelle politique monétaire. La dépréciation du yen, déjà effective depuis un an, devrait s'accentuer, ce qui contribuera à abaisser le prix des ventes des véhicules Nissan, en Europe et aux Etats-Unis. En outre, les plus grandes facilités de crédit accordées aux ménages japonais pourraient les inciter à changer de voiture et à acheter des Toyota mais aussi des Nissan.

Conservez.

Les cours de Renault en direct

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant