Renault: l'usine de Flins sera «obligée d'embaucher», promet Ghosn

le
3
Renault: l'usine de Flins sera «obligée d'embaucher», promet Ghosn
Renault: l'usine de Flins sera «obligée d'embaucher», promet Ghosn

L'arrivée en 2016 de la production de la future génération de Nissan Micra avec pour objectif de produire 82 000 véhicules en 2017 devrait donner une bouffée d'oxygène à l'usine de Flins (Yvelines). Ce matin, Carlos Ghosn sur Europe 1 a estimé que ce site de production sera «obligé d'embaucher» pour répondre à cette hausse de production en plus des 120 000 voitures produites dans cette usine.

Hier, Patrick Lienard, le secrétaire FO du comité d'entreprise a estimé que Renault pourrait recruter une nouvelle équipe de nuit, soit environ 1000 personnes dans une usine qui emploie actuellement 2650 CDI, 750 intérimaires et 200 personnes venues en mission d'autres sites de la marque.

«C'est une bonne nouvelle pour l'usine de Flins d'abord, mais aussi pour toutes les usines Renault en France, a souligné Carlos Ghosn. Les efforts consentis par les salariés dans le cadre de l'Accord Renault de compétitivité commencent à porter leurs fruits». Selon lui, Nissan qui avait le choix d'augmenter ses capacités de production en Inde a pris cette décision pour des raisons « purement économiques».

«La France est attractive»

«C'est la conséquence des accords de compétitivité que nous avons signé avec les partenaires sociaux», a ajouté le patron de l'Alliance Renault-Nissan. Selon lui, la marque au losange a été capable de proposer au constructeur nippon des conditions de fabrication répondant à des critères de qualité à un coût compétitif et avec suffisament de flexibilité pour s'adapter aux conditions de marché.

Pour Carlos Ghosn, l'arrivée de Nissan va permettre de créer une «dynamique de progrés sur ce site d'assemblage.» Selon lui, cela va permettre de démontrer que la «France est attractive». Carlos Ghosn souhaite même convaincre d'autres constructeurs à venir dans les usines françaises.

Dans un tout autre registre, le président de Renault espère que la visite de François Hollande en Chine va...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8725649 le samedi 27 avr 2013 à 11:55

    Ca m'a l'air d'être un calvaire que d'embaucher

  • zwang12 le samedi 27 avr 2013 à 10:56

    Il faut plutôt accélérer la robotisation car les robots n'entrainent pas la hausse de masse salariale et charges sociales.

  • camexco le samedi 27 avr 2013 à 10:52

    Je loue chez Hollowcost une Nissan de 17 ans d'âge, elle fonctionne très bien, et c'est tout bonheur, je consomme 6.5l de bioéthanol E85 à 0.879€/L. Chez Nissan, l'obsolescence n'est pas programmée!