Renault : l'omerta de Carlos Ghosn

le
0
Le PDG aurait demandé à ses services de sécurité de taire aux policiers de la DCRI certaines informations, selon Le Parisien-Aujourd'hui en France daté de vendredi.La direction de Renault dément.

Les révélations sur la fausse affaire d'espionnage qui secoue Renault n'en finissent plus. Le patron du constructeur français, Carlos Ghosn, aurait masqué certaines informations aux enquêteurs, affirme ce vendredi Le Parisien-Aujourd'hui en France. Les données étaient pourtant particulièrement sensibles. Selon les informations recueillies par l'enquête interne menée par Renault - qui a abouti aux licenciements des trois cadres - le directeur général de Nissan (dont Renault détient 44% du capital), Toshiyuki Shiga, serait impliqué dans une affaire de corruption. Après plus de trois mois d'enquête, les services de sécurité de Renault soupçonneraient le dirigeant nippon d'avoir touché d'importants pots-de-vin dans le cadre d'un complexe montage financier. Les montants évoqués atteignent 12 millions de dollars (8,4 millions d'euros). À en croire les révélations, le dirigeant japonais aurait disposé d'un compte codé à la Barclay's Bank de Singapour.

La «source 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant