Renault-L'Etat français cède 4,73% du capital, revient à 15,01%

le
0
    PARIS, 2 novembre (Reuters) - L'Etat français a engagé jeudi 
la cession de 4,73% du capital du groupe automobile Renault 
 RENA.PA , dont il restera, comme prévu, le premier actionnaire 
avec 15,01% des parts à l'issue de l'opération. 
    La cession de 14 millions d'actions Renault, via l'Agence 
des participations de l'Etat (APE), est réalisé sous la forme 
d'un placement institutionnel avec construction accélérée d'un 
livre d'ordres, précise le ministère de l'Economie dans un 
communiqué. 
    Bercy précise que Renault, dans le cadre de son programme de 
rachat d'actions, acquiert 1.400.000 titres à l'occasion de ce 
placement, qui seront ultérieurement proposés aux salariés et 
anciens salariés du groupe.   
    "Au terme de ce placement, l'Etat restera le premier 
actionnaire de Renault, avec 15,01% de son capital", déclare 
Bercy. 
    L'Etat s'était engagé en avril 2015 à revenir à terme à une  
 participation de 15,01% au capital de Renault lorsqu'il en 
avait acquis 4,73% supplémentaires pour s'assurer des droits de 
vote doubles prévus par la loi Florange sur les investisseurs de 
long terme. 
 
 (Dominique Rodriguez, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant