Renault: l'Etat est maintenant à la tête de 26% des voix.

le
0

(CercleFinance.com) - Un avis de l'Autorité des marchés financiers (AMF) publié hier indique qu'en date du 3 avril dernier, l'État français, via l'Agence des participations de l'État (APE), a franchi en hausse les seuils des 20% et 25% des droits de vote au sein de Renault.

A cette date et après l'attribution de droits de vote doubles permis par la 'loi Florange', l'Etat détenait toujours 19,74% du capital du constructeur automobile au losange, mais peut maintenant exercer 26,05% des voix.

Conformément aux exigences du règlement général de l'AMF, l'Etat a déclaré qu'il 'n'envisage pas d'initier ou de poursuivre des achats d'actions Renault, ni d'acquérir le contrôle de cette dernière'.

L'Etat ajoute qu'il envisage de céder 14 millions d'actions Renault (soit un peu moins de 5% du capital du groupe) en fonction des conditions de marché, confirmant ainsi son engagement de ramener sa participation à 15% du capital environ. L'Etat détient pour l'heure 58,4 millions de titres.

Il souhaite aussi conserver ses deux administrateurs.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant