Renault et PSA ont moins produit en France au 1er trimestre

le
0
Renault et PSA ont moins produit en France au 1er trimestre
Renault et PSA ont moins produit en France au 1er trimestre

PARIS (Reuters) - La production des constructeurs automobiles français dans leurs usines hexagonales a reculé de 5,7% au premier trimestre par rapport à la période identique de 2011, a annoncé jeudi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), une baisse plus prononcée chez Renault que chez PSA Peugeot Citroën.

Les deux groupes ont produit sur les trois premiers mois de l'année 512.673 voitures et véhicules utilitaires légers en France. Contrairement aux trimestres précédents, le détail entre la production entre les voitures et les utilitaires n'est pas disponible.

Un porte-parole du CCFA a expliqué ce changement par une volonté de simplification et d'harmonisation des constructeurs à l'échelle de l'Europe. Renault et PSA ont tous deux refusé de communiquer le détail des chiffres trimestriels.

L'annonce en février d'une baisse de 6,4% de la production de voitures Renault dans l'Hexagone en 2011, en pleine inauguration de la nouvelle usine marocaine du constructeur au losange, avait provoqué un tollé politique en France.

Le groupe au losange avait alors souligné qu'en intégrant les utilitaires, dont l'assemblage pour l'Europe est essentiellement localisé en France, la production annuelle du groupe en France augmentait au contraire de 1,5%.

Au premier trimestre, la production de véhicules de marque Renault dans l'Hexagone a diminué de 12,6%, alors qu'elle a augmenté de 5,8% hors de France. La part de la production française est par conséquent tombée à 27% environ de la production totale, contre 30% un an plus tôt. Si l'on inclut les autres marques du groupe, Dacia et Renault Samsung Motors, qui ne sont pas produites en France, cette part tombe à 22%.

La production française de véhicules PSA au premier trimestre a baissé quant à elle de 2,3%, tandis qu'hors de l'Hexagone, elle a reculé de 14,9%. Le poids de la France dans la production du groupe a donc au contraire augmenté à 41%, contre 37% un an plus tôt.

La baisse observée au début de l'année reflète les périodes de chômage partiel instaurées dans plusieurs usines françaises pour ajuster la production à la demande durant un trimestre marqué par un effondrement des immatriculations de véhicules neufs en France et en Europe.

Elle traduit aussi le mouvement d'internationalisation engagé par les constructeurs, qui entendent réaliser d'ici quelques années la moitié au moins de leurs ventes hors du continent.

Au premier trimestre, la production française de PSA a notamment profité du lancement de la nouvelle Peugeot 208, dont l'assemblage a commencé fin janvier à Poissy (Yvelines). Cet impact sera moins sensible une fois que le modèle sera également produit sur son autre grand site, en Slovaquie.

Gilles Guillaume, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant