Renault et Dacia font showroom à part

le
0
Les points de vente autonomes de Dacia augmentent et devraient être plus de 200 d'ici à 2013. Un signe de force pour la marque et qui permet à Renault de séparer plus clairement les deux clientèles.

Dacia s'émancipe progressivement. Le nombre de points de ventes autonomes de la marque low cost de Renault augmente peu à peu. «Pour l'heure, nous comptons 60 sites indépendants, ce que nous appelons des Dacia Box. Notre ambition est d'en compter plus de 200 à l'horizon 2013», explique Thierry Plantegenest, directeur du réseau France du groupe dans un entretien au magazine spécialisé autoactu.com.

Déjà en cours, l'augmentation des Dacia Box est un «bon signe» pour la marque, selon Gaetan Toulemonde, analyste chez Deutsche Bank. La marque low cost, qui atteint près de 5% de parts de marché en France, a gagné en notoriété et a vu ses ventes grimper de 12% en 2010. La séparation des points de vente montre que «la marque commence à prendre son autonomie, poursuit Gaetan Toulemonde. C'est un élément de force pour une marque que de pouvoir s'affranchir de sa maison-mère».

Clientèles distinctes

En «offrant un service dédié», les Dacia Box signifient que «la c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant