Renault : deux cadres réintègrent le groupe

le
0
Malgré les mots de la direction à son égard, révélés dans un document publié par L'Express, Matthieu Tenenbaum va reprendre des fonctions dans le groupe. Tout comme Philippe Clogenson, licencié en 2009.

La fausse affaire d'espionnage chez Renault touche à sa fin pour Matthieu Tenenbaum. Le plus jeune des trois cadres licenciés en début d'année accepte sa réintégration au sein du groupe, conformément à l'accord trouvé avec la direction lundi. «Je vous confirme qu'il est réintégré. Il reste à déterminer dans quelles fonctions, cela se discute ces jours-ci», précise Thibault de Montbrial, son avocat. Les deux autres concernés, Michel Balthazard et Bertrand Rochette, ont eux décidé de ne pas revenir.

L'autre cadre réintégré est Philippe Clogenson. Ce dernier avait été licencié en 2009 pour corruption, également sur la foi d'accusations anonymes qui se sont avérées infondées. Il réintégrera Renault le mois prochain, au poste de directeur du «business development» de Renault Consulting, le département conseil du groupe.

Dos au mur

Le retour de Matthieu Tenenbaum chez Renault risque d'avoir un goût amer. Un nouveau document sonore, publié par l'Express ce ma

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant