RENAULT décroche, des perquisitions auraient été menées par la répression des fraudes

le
4

(AOF) - Renault (-17,17% à 71,74 euros) chute lourdement, entrainant Peugeot (-7,8% à 13,615 euros) dans sa dégringolade, suite à une information de presse selon laquelle la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a mené des perquisitions au siège du constructeur la semaine dernière. Les enquêteurs de Bercy auraient saisi des ordinateurs de plusieurs dirigeants. Selon une source syndicale citée par l'AFP, ces perquisitions pourraient être liées à des soupçons de fraude aux émissions polluantes.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CHANOMAR il y a 11 mois

    SEGOLEN ROYALE qui tire une balle encore dans le pied des industries Françaises

  • celiane il y a 11 mois

    le nouvelle Mégane essence un seul modèle et le plus cher en plus.... 32 000€ j'irai voir ailleurs

  • celiane il y a 11 mois

    hummm je trouve que les voitures puent de plus en plus, marchez un peu dans les rues de votre ville, et vous ressentirez l'odeur insupportable des voitures neuves !! une pollution inconnue pour le moment mais j'estime une pollution au NOx et non au Cox. de quoi suffoqué si vous faites des efforts et a bout de souffle (cardiaque, asthme, etc...)

  • angel001 il y a 11 mois

    ben tiens donc... Et ça vous étonne qu'il n'y ait pas 36 façons de fabriquer un moteur diesel d'un seul coup ?