Renault: Credit Suisse n'est plus à 'surperformance'.

le
3

(CercleFinance.com) - Credit Suisse dégrade son opinion sur Renault de 'surperformance' à 'neutre' avec un objectif de cours ajusté de 86 à 83 euros, abaissant en outre de 1,8% ses estimations de bénéfices 2016 et 2017 pour refléter de moindres contributions de Nissan.

'Les marges européennes de Renault ont probablement atteints un pic et les profits dans le reste du monde sont contraints par la faiblesse des marchés émergents, avec peu de signes de reprise', estime l'analyste.

Jugeant le potentiel d'amélioration des marges limité (à moins d'un redressement plus significatif de la rentabilité hors d'Europe qu'il n'attend pas à court terme), Credit Suisse prévoit une marge automobile de 3,3% en 2016, contre 3,5% en 2015 et 4% en consensus.

Par ailleurs, Credit Suisse estime qu'en excluant la participation dans Nissan, Renault n'est pas bon marché, se traitant près de la borne supérieure de sa fourchette sur 15 ans, et il ne perçoit pas de catalyseur de revalorisation à moyen terme.

Il considère que les catalyseurs éventuels (changement de structure actionnariale ou nouvelle amélioration des marges) ne devraient pas se matérialiser dans les 12 prochains mois.

'A l'inverse, nous voyons le risque que Renault hors participations dans Nissan se dévalorise avec un recul de l'optimisme à propos de l'Europe', prévient Credit Suisse.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 il y a 10 mois

    Il faut bien que tous ces prophètes d'opérette justifient leurs salaires...:-(((

  • Pienegro il y a 11 mois

    C'est un non sens que de traiter Renault hors Nissan puisqu'il en est actionnaire à 44%, or seule cette participation vaut plus de 20 millards d'€!!! Si on ajoute les 3% de Daimler (2 millards) Renault vaut 3 millards, ils sont marrant chez Credit suisse

  • wtc2001 il y a 11 mois

    "Par ailleurs, Credit Suisse estime qu'en excluant la participation dans Nissan". Hum, pourtant Renault a bien une grosse participation dans Nissan...